Test du HTC One XL : l’internet mobile à haute vitesse

HTC capitalise sur cette fin d’année sur son smartphone phare : le One X. Ici en version XL, il est optimisé pour le surf à haut-débit mobile via les réseaux Dual Carrier de SFR qui permettent d’atteindre un débit record de 42 mbps.

Rien ne ressemble plus à un HTC One X qu’un… One XL ?  Le taïwanais HTC ne s’est en effet pas embarrassé de beaucoup de recherche et développement en terme de design pour le One XL. Ce dernier est à 99,9% identique aux actuels HTC One X sur le marché. Et encore, le dixième restant concerne l’emplacement MicroSIM qui mentionne désormais « One XL » au dos du smartphone. C’est tout ! A la rédaction d’Android Inside, nous n’étions déjà pas fan de la coque arrière unibody (la batterie n’est pas amovible) du One X avec sa protubérance au niveau de l’appareil photo numérique (8 mégapixels). Nous devrons donc nous en contenter sur le One XL.

Aurevoir Nvdia, bonjour Qualcomm

Si les différences esthétiques entre les deux smartphones ne sont pas nombreuses, HTC a changé le moteur du One XL et a troqué le processeur Nvidia Tegra 3 quatre-coeurs cadencé à 1,5 GHz du One X contre un processeur Qualcomm S4 double-coeur cadencé à la même fréquence. Pourquoi un tel choix ? Car les puces mobiles de Nvidia ne sont pas capables pour l’heure de gérer les réseaux DC-HSDPA (Dual Carrier HSDPA) et 4G en France.  Alors quel sera l’impact pour le mobinaute en passant d’un processeur quatre-coeurs à un processeur double-coeurs ? Presque aucun ! Nous avons justement voulu vérifier ce point à l’aide de deux logiciels de Benchmarks (AnTuTu et Quadrant) chargés de comparer la puissance brute du One XL avec d’autres smartphones du marché. Résultat : les performances des One XL et One X sont identiques. Adieu les micro-lags qui existaient sur le One X, le One XL s’en tire avec les honneurs même si ses performances graphiques sont en retrait par rapport à un autre smartphone haut de gamme, le Galaxy S III de Samsung. Cela sera suffisant pour prendre des photos ou des vidéos (1080p) avec une qualité plus que convenable, écouter de la musique (le One XL est compatible Beats Audio) ou visionner des vidéos en haute définition (avec une compatibilité Xvid et DivX !).

Haut-débit un jour, haut-débit toujours

C’est LE point fort de ce smartphone. Commercialisé en avant-première jusqu’à la fin de l’année chez SFR, il est l’un des premiers, avec le Razr HD de Motorola et l’iPhone 5 d’Apple, a être compatible avec la norme de haut-débit mobile DC-HSDPA, capable d’atteindre des débits théoriques de 42 mbps en téléchargement contre 21 mbps seulement via la norme HSDPA (3G+) classique. En utilisation réelle, nous avons atteint des débits moyens situés entre 10 et 20 mbps, ce qui n’est déjà pas si mal. Le ping et l’émission de données sont également grandement améliorés. Les débits seront donc aussi rapides via la norme DC-HSDPA que via l’ADSL. Attention, SFR appelle cette norme « Dual Carrier » alors qu’Orange l’appelle « H+ ». Orange abuse même de ce terme en désignant également dans le « H+ » les smartphones qui permettent de surfer à 21 mbps. SFR ne propose dans ses offres Dual Carrier que des terminaux qui vont au minimum à 42 mbps. Détail intéressant, SFR a libéré les usages de ses forfaits mobiles il y a quelques mois. Résultat : vous pourrez vous connecter sur des réseaux peer-to-peer, utiliser des logiciels de voix sur IP ou télécharger des contenus sur les newsgroups, la seule limitation étant liée à la capacité de téléchargement (en giga-octets) de votre forfait mensuel. Et cette limite risque d’être dépassée, vite, voire très vite ! En utilisant pendant quelques heures le logiciel SFR TV sur un réseau Dual Carrier et en haute qualité, et téléchargé quelques jeux sur le Play Store, nous avons consommé plus d’un giga-octet en  seulement deux jours ! SFR annonce que 60 % de la population est compatible avec le Dual Carrier. Et le One XL est dores et déjà prêt pour la 4G, lancée depuis la fin novembre (à Lyon), via une simple mise à jour de son firmware, nous précise-t-on chez HTC. Côté autonomie, tout cela à un prix. Vous ne pourrez visionner « que » 3 heures de vidéos en Dual Carrier avant de recharger le smartphone qui sitôt sa puce de haut-débit mobile utilisée verra sa batterie fondre comme neige au soleil. En utilisation modérée, vous atteindrez près de deux jours d’autonomie.

 Détails

Gros plan : Le Dual Carrier pour tous

Non, vous ne rêvez pas. Le HTX One XL atteint des débits moyens d’environ 10 mbps via les réseaux Dual Carrier de SFR. A titre de comparaison, un smartphone 3G+ va environ deux fois moins vite. Et encore nous avons parfois dépassé les 20 mbps avec le One XL !


Gros plan : HTC Sense

L’interface tactile proposée sur le One XL de HTC est plutôt bien conçue, HTC Sense oblige. SFR ne l’a pas personnalisée (ouf). On ne retrouve que quelques raccourcis vers des applis de l’opérateur.

 

Dual Carrier : ça sert à quoi ?

A quoi peut bien servir d’avoir une puce de haut-débit mobile dans son smartphone ? Nous avons pu télécharger et installer Let’s Golf 3 de Gameloft (851 Mo) en moins de 8 minutes. Qui dit mieux ?

Puce Nvidia ou Qualcomm ?

Qu’il intègre un processeur mobile quatre coeurs Tegra 3 de Nvidia ou double-coeur Snapdragon S4 de Qualcomm, le HTC One XL est toujours aussi puissant.

Notre avis

Ce smartphone disponible en avant-première jusqu’à la fin de l’année chez SFR est une réussite. Proposé à partir de 100 euros en pack avec un abonnement associé, il fera le bonheur des mobinautes qui veulent surfer sur leur mobile (presque) aussi vite qu’à la maison.

Technique 3/5

Affichage 4/5

Réseau 5/5

Multimédia 3/5

Autonomie 2/5

Note finale : 83/100

Les + :

- Puissance

-  Haut-débit à 42 mbps

-  Prêt pour la 4G

 

Les – :

Autonomie

 

Fiche technique :

HTC One XL

PRIX   à partir de 100 euros en pack SFR

 

TECHNIQUE

PROCESSEUR : double-cœur Qualcomm MSM8960 cadencé à 1,5 GHz

Processeur graphique : Adreno 225

RAM : 1 Go

MéMOIRE DE STOCKAGE / Extension :            32 Go interne / non

OS      Android 4.0.4 + HTC Sense

Sortie vidéo : MHL

CAPTEURS : Accéléromètre, gyroscope, capteur de proximité, compas

 

ENCOMBREMENT

DIM.     134,8 x 69,9 x 8,9 mm

POIDS           129 g

 

ECRAN

Type : Super IPS LCD2 / 16 millions de couleurs

TAILLE : 4,7 pouces

Résolution : 720 x 1280 pixels

 

RÉSEAU

BANDES       4

3G/3G+          Oui/Oui

SANS-Fil : BLUETOOTH 4.0 /Wi-Fi/GPS

 

Multimédia

APPAREIL PHOTO  8 mégapixels

CAMERA EN FAÇADE 1,3 mégapixel

ENREG. VIDéO       1080p

Lecture vidéo : MPEG-4, H.264

Tuner FM : avec RDS

 

AUTONOMIE

Capacité de batterie           1800 mAh

DAS                                        0,634 W/kg

AUTO APPEL/VEILLE         6,5 h / 420 h

AUTONOMIE TESTéE         35 h


Android Inside est un magazine 100% non officiel qui parle aussi bien de tablettes, de smartphones, d'accessoires, d'applications ou d'actus dédiées au système mobile de Google. Le magazine parait tous les deux mois chez votre marchand de journaux.

Partager ce billet

Related Articles

Laisser un commentaire

© 2014 Android Inside. All rights reserved. Site Admin · Entries RSS · Comments RSS
Powered by WordPress · Designed by Theme Junkie